Les nouveaux Cyrano

Ce matin, je me suis ému sur Twitter de la propension de mes congénères à exposer leurs naseaux à tous les vents ! Je trouve quand même formidable qu’après un an à porter des masques, on rencontre encore ce genre de spécimens dans nos rues.