Le coupable idéal

En ces temps de libération de la parole (et c’est très bien ainsi), il est une catégorie dont les revendications ne sont pas toujours audibles : le père divorcé (ou la mère d’ailleurs) qui ne vit pas avec ses enfants. En quoi est-il défendable, me direz-vous ? Il n’avait qu’à pas délaisser le domicile conjugal …

Le coupable idéal Lire la suite »