J’aurais dû rester couché !!!

Il y a parfois des périodes où les emmerdes volent en escadrille …et je dois dire que la semaine qui se termine aura été de haute volée.

Mon (nouveau) Mac et moi

Ce lundi, j’ai investi dans un nouvel ordi. Le portable est devenu inadapté à mon usage quotidien, me voici à la Fnac pour m’offrir le dernier Mac Mini. Les tests annoncent un monstre de puissance et de fluidité dans un format compact, vendu sans clavier ni souris (pas grave, j’ai déjà – du moins c’est ce que je croyais).

Donc me voilà, branchant ma nouvelle merveille à son écran, le démarrant … et là, catastrophe. Le clavier et la souris Bluetooth ne sont pas nativement reconnus, et il y a longtemps que je n’ai plus ce genre de cochonneries en version filaire. J’ai beau chercher, pas moyen. Et avec le couvre-feu, le temps que je m’avoue vaincu et me décide à aller à l’hyper du coin acheter un clavier filaire, il est trop tard.

Bref, je récupère un clavier le lendemain (à 5,99€), qui m’a servi 5 minutes et est retourné dans son carton… je vais le garder précieusement celui-ci, on ne sait jamais.

Paiement refusé

La souscription a une offre Zoom m’a valu quelques emmerdes aussi. Mon banquier n’aime guère que je dépense mon argent hors du territoire national, il a donc refusé le paiement de 16 euros et des brouettes (TTC), et a eu la bonne idée de mettre ma carte en mode sécurité, la rendant ainsi totalement inopérante.

L’intention est louable, mais il a omis de me prévenir. Me voilà donc vendredi, chargé de provisions pour le week-end, bloqué devant un TPE m’affichant ostensiblement que le paiement est refusé. Carte, paiement mobile, sans contact … rien ne se passe. Par chance, j’ai une carte enseigne que j’utilise rarement, mais qui pour le coup a fonctionné, me permettant de nourrir les nains pour le week-end.

Je contacte donc ma banque, sur le chat (magie des banques en ligne), pour apprendre qu’en effet, c’est pour cette dépense hautement suspecte que ma carte a été bloquée. Le problème a été réglé dans l’heure certes, mais voilà une belle source de stress inutile.

Et le pire, c’est que c’était même pas pour moi !

Evacuation
Oui, le réservoir en tout là-haut !

Et, parce qu’il faut bien que cette semaine se termine en beauté, ma chasse d’eau (changée il y a environ deux mois) ne fonctionne à nouveau plus. Me voilà donc perché sur mon meuble de cuisine, cherchant à atteindre le réservoir pour fermer le robinet, et si possible en vitesse (j’avais rendez-vous pour me faire tirer le portrait – une histoire d’affiches électorales où je ne sais quoi).

Je vous épargne les petits ennuis de mon quotidien professionnel (la bienveillance et l’honnêteté intellectuelle n’étant guère l’apanage des managers de la grande distribution – vivement que je me casse de ce boui-boui), mais c’était une belle semaine de merde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :