You are currently viewing De la liberté d’être con !

De la liberté d’être con !

Image : Eric Ottino / Nice-Matin

Ce samedi, un peu plus de 100 000 personnes manifestaient dans les rues de France, contre le pass sanitaire, le vaccin et/ou les deux. Dans le même mouvement, on apprend que les contaminations explosent, en particulier dans les populations les plus jeunes.

La liberté, une notion égoïste

Disons les choses clairement : je trouve ces manifestations complètement débiles. Le pass sanitaire quoiqu’imparfait, est pour le moment une des rares solutions pour éviter un confinement généralisé de la population. L’idée de base est quand même de garantir que les personnes accueillies dans les lieux publics présentent un risque minime d’être contaminées et contaminantes. Le fait qu’un connard (pardon je n’ai pas d’autre mot) revendique de ne pas s’y soumettre et puisse rentrer dans un de ces lieux protégés constitue à mes yeux une violation de ma liberté de rester en bonne santé.

Donc, ces troupeaux de résistants à la noix, vociférant parce qu’on leur demande de respecter des mesures relativement simples dans le but de protéger l’ensemble de la population ne m’inspirent guère plus que du mépris. Je reste persuadé qu’ils feront bien moins les malins dans quelques jours, quant à cause de leur vaniteuse stupidité, nous serons contraints de prendre des mesures bien plus restrictives, pour nous protéger – et les protéger.

Le vaccin anti-cons

Finalement, ce vaccin, en plus de protéger du virus, est aussi le révélateur du niveau de connerie d’une population. On a beau dire et répéter qu’avec près de trois milliards de vacciné·e·s dans le monde, s’il y avait des effets secondaires graves on s’en serait déjà rendu compte, que si le vaccin était inefficace ça se verrait déjà dans les hôpitaux, ça imprime pas.

Il faut reconnaître que les discours de martine702358 ou de Didierdu13 ont bien plus de valeur scientifique que ceux des professeurs, épidémiologistes ou virologues reconnus, ou que les témoignages d’urgentistes qui se multiplient sont bien évidemment l’œuvre du Grand Complot Mondialisé. Alors que dans nombre de pays en développement, des franges entières de la population meurent faute de vaccin, voilà que nos connards individualistes le refusent, au nom de théories fumeuses répandues sur les réseaux sociaux.

La bonne nouvelle, c’est qu’avec des taux de contamination aussi élevés, le virus risque de clairsemer rapidement les troupes antivaxx : c’est beaucoup moins facile de gueuler à la dictature avec un tube enfoncé dans la trachée. J’espère juste que leur connerie ne sera pas responsable de la contamination et du décès de leurs proches plus fragiles. Convaincre mémé de ne pas se faire vacciner et risquer de ne plus la voir à Noël risquerait de sérieusement plomber l’ambiance du repas …

Cet article a 3 commentaires

  1. Nicolas

    Tu es bien un militant socialiste, toi ! Traiter de con ceux qui ne sont pas d’accord avec toi…

    1. Stéphane Gauthier

      Alors déjà je sais pas si t’as suivi mais j’ai démissionné de mes responsabilités fédérales. Et je ne traite pas tout le monde de con … mais seulement les plus extrêmes !

  2. Anonyme

    J’ai bien aimé et je partage le même avis.

Laisser un commentaire