Con par raison

Dans cet exercice, je vais vous proposer de comparer le budget deux Français : Coralie et Stéphane. Coralie est députée de l’Hérault, Stéphane vient d’emménager dans le Morbihan. L’une fait la une de l’actu, l’autre pas.

Revenus

Coralie, comme tous les députés, bénéficie d’une indemnité parlementaire se montant à 5 679€ nets. Il s’agit ici de sa seule rémunération. À côté de celle-ci, elle se voit remettre une avance de frais de mandats pour la somme de 5 373€. Voilà donc notre Coralie nantie de 11 052€ chaque mois – et je vous fais grâce des divers avantages en nature octroyés aux représentants du peuple, entre autres via la SNCF, Air France etc.

Stéphane, lui, a un revenu net de … 0€. En effet, il a démissionné de son ancien job. Il a demandé à son employeur s’il était possible de bénéficier d’une rupture conventionnelle, celle-ci lui a été refusée. Dans un grand groupe, riche à milliards, on préfère distribuer des dividendes aux actionnaires plutôt qu’une somme somme toute modique à un salarié qui a passé 15 ans à générer de la valeur. Donc, comme il est démissionnaire, il ne bénéficie pas de l’assurance-chômage pour laquelle il a pourtant cotisé.

Dépenses

On apprend par Médiapart que Coralie a utilisé son avance de frais de mandats pour des dépenses hautement nécessaires : lingerie, vêtements de marque, séminaires au bord de l’eau… bref, une utilisation exemplaire de l’argent public. J’avoue que voir la députée déambuler en porte-jarretelles sur les bancs de l’Assemblée pourrait réconcilier une partie des Français avec la chose publique. Elle jure ses grands dieux que c’est un oubli, une erreur de la part de ses collaborateurs (ils ont souvent bon dos les collabs d’ailleurs), et qu’elle a remboursé… en faisant un emprunt pour des travaux fictifs auprès de la Banque Postale.

Stéphane, lui, entreprend des actions pour mettre sa situation au clair. Il sait très bien qu’il lui faudra vite retrouver un job. Pour cela, il devra investir. Il a commencé à se former pour le permis qu’il n’avait pas (sa bonne conscience écologique ne résiste pas à la réalité d’un territoire ou il n’y a pas de transports en commun), et sait qu’il devra investir dans une voiture… Mais comme il reste marqué au fer rouge par cet acte de trahison qu’est une démission, il va falloir qu’il se démerde, par lui-même, pour trouver les fonds nécessaires à recouvrir le minimum de mobilité lui permettant de travailler.

Jugement par la société

Pour Coralie, ce comportement ne prêtera globalement pas à conséquence. D’abord parce qu’elle a remboursé (on prête toujours plus facilement aux riches), ensuite parce que ce n’est finalement pas si grave. Après tout, elle a le droit de s’amuser, de se vêtir comme elle l’entend… et puis comme elle le dit si bien « il y a les tenues de mandat et les tenues perso ».

Stéphane, quant à lui, restera associé à son image de fainéant, de chômeur, d’assisté … quand bien même il ne bénéficiera d’aucune aide sociale pour pouvoir mener à bien son projet de changement de vie. Il se verra associer une image qui ne lui correspond pas forcément, et restera pendant quelque temps en marge d’une société à laquelle il a pourtant activement participé depuis près d’un quart de siècle…

Related Posts

Vote utile ? Sans moi !

On commence à entendre une petite musique à gauche, qui présenterait le vote pour Mélenchon à la présidentielle comme un vote « utile ». Honnêtement je n’y crois pas……

Retraite seniors

Le retour de la retraite

Dans un mois, c’est la présidentielle. Jusqu’à maintenant et au vu de la nullité du spectacle proposé, je ne m’y suis intéressé que d’une oreille distraite. Et…

voie sans issue

Voie sans issue

En ce moment, on entend beaucoup parler de ces histoires de parrainages pour la présidentielle… et des candidats ouin-ouin qui désespèrent de ne pas réussir à collecter…

Marchands sommeil dollars

Les marchands de sommeil

Aujourd’hui sort “Les Fossoyeurs“, une grande enquête sur la marchandisation des EHPAD, et de leurs résidents, devenus centres de profits pour les actionnaires. Je n’ai pas encore…

Taubira

Taubira : Le calice jusqu’à la lie

Alors que les candidatures à gauche sont toujours plus nombreuses, voilà qu’il vient encore s’en rajouter une, celle de Christiane Taubira. La candidature de trop ? Notez…

emmerder les non-vaccines banniere

Emmerder les non-vaccinés : Un President ne devrait pas dire ça !

Le Président Macron, dans une interview au Parisien, a sorti une petite phrase qui fait grand bruit : « Les non-vaccinés, j’ai envie de les emmerder ». Et honnêtement…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :