Parfois, au hasard de mes pérégrinations sur les réseaux sociaux, je croise des profils de personnes que j’ai connu plus jeune … et je ne sais pas toujours comment réagir.

Les cercles lointains

Ça peut être un ex-camarade de classe, un membre éloigné de la famille, ou quelqu’un que je n’ai pas croisé depuis l’enfance. Et forcément, les parcours de vie ont évolué, il y a pu avoir des vieux contentieux, ou tout simplement on s’est perdus de vue.

Ça peut être l’occasion de renouer un lien distendu, d’échanger sur les parcours respectifs de nos vies, de reprendre le contact. Mais le plus souvent, on se dit qu’on a le temps de faire ça plus tard, quand on aura 5 minutes pour discuter, refaire connaissance avec ceux qui sont devenus, au fil de la vie, quasiment de parfaits inconnus.

Et parfois c’est trop tard

Et puis un matin, le coup de fil qu’on ne veut pas recevoir « untel est décédé ». Quoi, comment ça ? Mais il/elle était jeune, on avait quasiment le même âge !!! Que s’est il passé ?

À la stupéfaction succèdent les regrets. J’avais l’occasion de renouer le lien, d’échanger, ne serait-ce que quelques phrases, avec tel ou telle ancienne connaissance, de recréer un lien. Et qui sait, peut-être aurions-nous à nouveau établi les bases d’une relation amicale, ou qu’on aurait pu s’aider l’un l’autre ?

Hélas cette fois-ci il est trop tard. Tu es partie ce matin, je ne sais trop comment. Et, même si on ne s’est pas parlé depuis des décennies, même si on n’avait peut-être rien dautre en commun que notre nom, mon cœur est rempli de tristesse.

Repose en paix, ma cousine !

Related Posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :