You are currently viewing Les derniers de la classe

Les derniers de la classe

Habemus vaccinum. Ou presque. L’arme fatale contre le Covid est disponible… mais encore une fois les premiers de cordée qui dirigent le pays se distinguent par une mise en route des plus poussive.

Un train de retard

Au moment où la plupart des grands pays (européens ou non) ont déjà réussi à vacciner entre 500.000 et 1 million de personnes, et que l’Allemagne manque de déjà de doses, nous atteignons péniblement le record de … 500 personnes vaccinées (soit 0,00007% de la population du pays). Et hier, stupeur, le Président crie sa colère dans les colonnes du JDD. C’est à se demander qui décide vraiment dans ce pays.

Dès le début de cette crise sanitaire, nous avons été en retard par rapport au virus : en retard sur les masques, sur les mesures de protection à prendre, sur les tests et le suivi des contacts. Et après nous avoir vanté les bienfaits de le coordination européenne et avoir clamé sur tous les toits qu’ils seront prêts, nos gouvernants nous montrent encore une fois l’étendue de leur incapacité à gérer la crise sanitaire. Tellement qu’ils nous sortent du chapeau un collectif de 35 citoyens tirés au sort, pour au final faire leur boulot.

COMPÉTENCE : 0/20

L’influenceuse

Histoire de rajouter un peu plus de ridicule à la situation, Marlène Schiappa s’est encore brillamment illustrée sur les réseaux sociaux. On peut admirer la Ministre déléguée chargée de la Citoyenneté (oui c’est pas rien) dans un magnifique mouvement digne des meilleures pubs de l’Oréal. Je vous laisse juge :

https://twitter.com/DalilBoubakeur/status/1345806707847475204?s=20

Bien évidemment, devant le tollé, les affidés de la Ministre se sont échinés à crier à la manipulation, puis au piratage, et ne se privent guère de menacer les internautes qui dénoncent ces pratiques dignes des pires télé-réalité. Voilà qui plombe sérieusement la note de crédibilité de la Ministre

CRÉDIBILITÉ : 0/20

Les vacances de Noël du Ministre de L’Education

Alors que l’épidémie connait un inquiétant regain de vigueur, et que dans certaines régions durement exposées, les mesures de restrictions sont durcies, les enseignants et personnels de l’Education Nationale n’ont eu aucune nouvelle de leur Ministre de tutelle. Et on apprend fortuitement que Jean-Michel Blanquer était occupé, en pleine crise, a préparer … sa candidature aux Régionales en Ile-de France.

On peut s’étonner que celui qui a longtemps été présenté comme un des meilleurs ministres en poste délaisse son portefeuille si essentiel et la responsabilité de millions d’élèves pour une campagne électorale. Ne nous avait-on pas présenté ce gouvernement comme « au-dessus » des ambitions politiciennes des uns et des autres ? Il est très décevant de constater que M. Blanquer préfère travailler à ses petits interêts électoraux plutôt qu’à protéger nos enfants et leurs enseignants de l’épidémie.

ASSIDUITÉ : 0/20

Tout cela pourrait prêter à rire si la situation n’était pas aussi dramatique. Pendant ce temps des centaines de personnes meurent chaque jour du virus, et des dizaines de milliers souffrent des conséquences de la crise sanitaire et sociale qu’il entraîne. A leur place, j’aurais quand même du mal à me regarder dans une glace … ou à m’exposer sur les réseaux.

Et comme le rappelle si bien ma copine Elodie « SOYEZ FIERS D’ETRE DES AMATEURS ! ».

Laisser un commentaire