Nous revoilà partis pour un mois de confinement, un mois de galère à pas pouvoir sortir. Ah mais non ça devrait aller, les nouvelles attestations sont arrivées. Nous voici autorisés à… faire un peu comme on veut.

Grille de loto

15… c’est le nombre de cases que l’on peut désormais cocher sur cette nouvelle édition de l’attestation. En fonction de la zone où vous vivez (confinée ou seulement soumise à couvre-feu), il conviendra de bien relire chacun des motifs, et de s’assurer que la case cochée correspond bien à l’activité à laquelle vous comptiez vous adonner.

Il y a tellement d’exceptions à cette mesure qu’au final, chacun.e va pouvoir finalement vivre à peu près normalement. Mis à part la fermeture des commerces non-essentiels (dont la liste ne cesse de se réduire), à peu près tout le reste est autorisé (je mets de côté les restos, bistrots et autres activités culturelles – j’ai presque oublié ce que c’était depuis le temps).

Jean Casse-tête

Jamais un Premier Ministre n’avait aussi bien porté son nom. Autant les règles du premier confinement étaient limpides, autant les deux suivants, sous l’égide du Gargamel de Prades n’ont fait que complexifier la donne. Plus personne n’y comprend plus rien (nous-mêmes, dans la grande distrib’, nous ne savons pas encore ce matin quels rayons seront ouverts et lesquels seront bâchés).

À vouloir essayer de contenter les uns et les autres, à tenter de contrôler la grogne des Français.es, qui n’en peuvent plus de cette crise, de l’impréparation permanente, des paris jupitériens (90.000 morts quand même… il faudra s’en rappeler), on finit par arriver à des situations totalement ubuesques, où rien n’est clair, simple et compréhensible. Le résultat est clair, ça râle dans tous les sens, et on peut parier que d’autres exceptions viendront s’ajouter très rapidement à la liste.

Comme à l’accoutumée, le pays se lance dans une nouvelle période de mesures coercitives (encore que), avec un empilement de formalités bureaucratiques imaginées par des élites complètement déconnectées, et sans aucun objectif clair de sortie de crise. Pour le moment, rien n’a été annoncé sur le déploiement de la vaccination à grande échelle, pour toutes et tous, sur les chiffres à atteindre pour sortir de cette situation, et encore une fois, on reste sur cette impression de mesures prises au doigt mouillé.

Related Posts

2 thoughts on “S03E02 : La valse des cases !

  1. Je suis sorti cet après-midi, j’ai mis « achat », je ne me prends pas la tête. De toutes façons, je me suis déjà fait contrôler à vélo et je n’ai pas eu de problème même avec une CI pas à jour pour l’adresse.

    1. Je suis sorti cet aprem’ avec une attestation numérique pas à jour (je me suis servi de l’app TousAntiCovid).
      Et honnêtement je pense que les forces de l’ordre ont autre chose à faire que de contrôler un quidam qui prend des photos de bord de mer un samedi après-midi.
      La bureaucratie c’est bien joli mais ça fait pas avancer le schmilblik derrière …
      J’ai profité de ma balade et c’est bien là l’essentiel 😉

Répondre à Stéphane Gauthier Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :