Semaines 17-18 : l’optimisation SEO, tout un poème !

Semaines 17-18 : l’optimisation SEO, tout un poème !

Ces deux dernières semaines, nos cours portaient sur l’art subtil de l’écriture pour le web. Optimisation, SEO, ces termes abscons peuvent effrayer et décourager n’importe quel blogueur en herbe. Pourtant, ce n’est pas si difficile.

SEO kézako ?

Le SEO (pour search engine optimization) est un ensemble de techniques permettant aux moteurs de recherches de scanner un article er de s’assurer de sa pertinence. On ne connaît pas dans le détail les procédés de Google pour bien référencer tel ou tel billet. Mais, à force d’observations, certaines techniques ont fait leur preuve.

Tout l’enjeu consiste à faire en sorte que l’internaute trouve votre contenu. Chaque page est noyée, concurrencée par des millions et des millions d’autres. Le tout est de se démarquer, d’optimiser son texte, pour « faciliter la vie des robots ». Le défi de ce billet est d’utiliser toutes ces techniques pour obtenir le score optimal, celui qui permet un référencement plus facile.

Comment connaître sa note ?

La première chose est d’avoir les bon outils. Le premier d’entre eux est une extension WordPress qui s’appelle Yoast SEO. Concrètement, l’extension analyse votre texte, vos images, et les éléments de votre article et s’assure que toutes les « techniques » sont respectées. De fait, il suffit de suivre les conseils de l’outil pour optimiser son billet. Le tout reste de trouver le bon équilibre pour ne pas dénaturer le propos

Il existe deux types d’optimisation : la première consiste à écrire des textes faciles à lire, des phrases courtes. La voix passive étant peu appréciée, nous l’utiliserons donc avec parcimonie. De même, les paragraphes seront courts et chacun proposera maximum une à deux idées.

La deuxième consiste en l’optimisation SEO proprement dite. Vous devrez répéter de façon régulière les mots-clés, c’est à dire ceux que recherche par Google. Bien évidemment, on ne va pas marteler SEO, SEO, SEO … c’est chiant pour le lecteur et contre-productif. Mais ce mot clé figurera en évidence dans le titre, le chapeau de votre article et à divers endroits pour être repéré.

optimisation ses Yoast vert
Le Graal, tout est au vert

Quelques bonus ?

Avec plaisir 😉. Dans vos images, vous insérerez du texte alternatif : ainsi vous utiliserez cet espace pour placer vos mots-clés, optimisant ainsi votre l’analyse des robots. Vous serez aussi très soigneux en choisissant le titre SEO, celui qu’affichera Google dans ses résultats. De même pour le slug (la fin de l’adresse URL de votre billet), qui contiendra forcément les mots-clés pour être plus visible encore.

N’oublions pas non plus les liens dans l’article. A minima un lien interne (qui renvoie vers un autre billet et/ou une page de votre site) et un lien externe. Internet est à la base construit autour de la possibilité de passer d’un lien à l’autre. Il est essentiel de montrer votre expertise en renvoyant l’internaute vers d’autres sources (avec parcimonie).

Enfin, dans les réglages de l’extension Yoast, vous avez accès à différents outils pour soigner votre méta-description et le format de partage sur vos réseaux sociaux, de manière à présenter votre contenu aux internautes. Plus vous soignez votre description, plus vous donnerez envie à votre public de vous lire !

Et surtout, prenez plaisir à écrire, c’est essentiel !

Un immense merci à Amélie, notre formatrice pour ses précieux conseils !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :