« La bamboche c’est terminé » et c’est Nice-Matin qui le dit