Vaincre sa peur pour la bonne cause

Vaincre sa peur pour la bonne cause

Ce soir, dûment masqué, j’ai combattu ma peur de la foule pour une cause nécessaire : soutenir nos soignants. Ils organisaient leur première manif « post-confinement », pour réclamer ce qui peut sembler une évidence : les moyens nécessaires pour exercer leur métier dans de bonnes conditions et une rémunération qui reconnaisse enfin l’investissement qu’ils