S02EP05 : Heureusement y’a les Ricains !!!

Depuis 3 jours, le monde a les yeux rivés sur les élections américaines. Contrairement aux optimistes, je ne suis pas persuadé que le résultat final change la face du monde … mais faut reconnaître que ça passe le temps.

Soirée électorale depuis 3 jours

Honnêtement, on peut féliciter les journalistes des chaînes d’info américaines. Ils et elles sont en boucle depuis plus de 72 heures sur les dépouillements des voix restantes, et ça y va à grands coups de cartes, d’explications et de focus sur l’Arizona, le Nevada et d’autres endroits dont on certains ne connaissaient même pas l’existence auparavant (pas plus que celle de John King d’ailleurs). Imaginez la même situation en France, et les journalistes en boucle sur la typologie électorale dans la Creuse ou le Limousin depuis 3 jours …

Au moins, ça nous permet de réviser la géographie américaine et ses multiples états, tous très variés. Je vais laisser les gosses devant CNN ce week-end ils maîtriseront la géographie et l’anglais en un rien de temps, ça sera aussi bien que les vacances apprenantes de Blanquer.

Et puis franchement, ça fait 3 jours que les chiffres ne bougent pas ou très peu, et les équipes arrivent à tenir en haleine leur audience, à faire durer le suspense, la moindre info devenant une “breaking news“… le tout entrecoupé de pubs (heureusement le signal international nous diffuse des « highlights » et des séquences de calme). Bravo à eux.

Et les politques français ?

Pendant ce temps sur Twitter, les supporters français de Trump (le plus souvent éminents membres de l’extrême-droite) crient, à l’unisson de leurs homologues américains, à la fraude massive, à la théorie du complot et ce genre d’élucubrations farfelues.

D’autres se réjouissent à l’avance de la victoire annoncée (mais à l’heure où ces lignes sont écrites non-encore acquise) de Joe Biden. Surtout à gauche d’ailleurs (certain-e-s se muant en même en commentateurs de l’élection). Biden est présenté comme un des leurs, ce qu’il n’est assurément pas. Au mieux il serait classé comme centriste selon les critères français, au pire au niveau de la droite modérée.

De plus, rien ne dit qu’il sera moins protectionniste que Trump en ce qui concerne les affaires du monde Il a certes annoncé sa volonté de réintégrer les Etats-Unis dans l’accord de Paris, mais Trump ayant mis 4 ans à le quitter officiellement, on peut se dire que ça prendra autant de temps pour refaire le chemin dans l’autre sens. Et pour le reste ça reste encore assez flou. il sera logiquement (s’il est élu) le Président des USA et protègera en priorité les intérêts de son pays… pas sûr que ceux-là convergent avec les nôtres.

Je ne cache pas une certaine satisfaction à voir Trump quitter la Maison-Blanche, ne ressentant que du dégout pour ce personnage arrogant, suffisant et menteur. Il ne me manquera pas. Certes les discussions seront plus faciles avec Biden et son administration, qui seront plus respectueux des valeurs démocratiques et de la parole donnée. Mais le COVID aura probablement plus d’influence sur le monde que Joe Biden ..

Related Posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :