Twitch-mania

Depuis le début de la semaine, le service Twitch est devenu mainstream (comme diraient les bobos parisiens !). Pour les béotiens, c’est le service à la mode dont tout le monde parle. Mais Twitch, c’est quoi ?

Une plateforme pour les joueurs

L’idée principale, c’était de permettre aux joueurs et joueuses de partager leurs parties sur Internet, avec un système de chat (pas le modèle qui miaule, l’autre). Ainsi, chacun.e peut partager ses meilleures parties, ses impressions sur la dernière nouveauté avec sa communauté. Les spectatrices et spectateurs peuvent s’abonner à une chaîne, et ainsi permettre à la créatrice ou au créateur de gagner 3 sous (ou un peu plus pour les plus doué.es).

L’idée de base est assez sympa, on se retrouve acteur de la communauté, en partageant, en commentant les parties en direct. Et depuis quelques temps, Twitch s’est ouvert à d’autres domaines. On peut ainsi échanger sur de sujets aussi divers que la science, le sport, la TV, ou même la finance (à ce sujet je vous recommande la chaîne de Michaël Vincent, qui, entre 2 parties de Rocket League, parle régulièrement et en des termes clairs d’économie et de haute finance – pour une fois que j’y comprends quelque chose… )

Et depuis quelque mois, Samuel Etienne (oui, l’animateur de Questions pour un Champion) a monté lui aussi sa chaîne, dans laquelle il partage avec les internautes une revue de presse détaillée (près de deux heures chaque jour), et rencontre d’ailleurs un certain succès (mérité, c’est vraiment intéressant et bien fichu).

Et pourquoi c’est mainstream ?

Lundi dernier (le 8 mars pour celles et ceux qui liront ce billet en différé), Samuel Etienne a reçu sur sa chaîne (et dans son salon) François Hollande. Le stream était aussi retransmis sur France Info, mais sur la plateforme, il a été suivi par 80.000 internautes en temps réel, et re-visionné près de 600.000 fois. Sachant que l’ancien Président n’a pas vraiment d’actualitè (pas même un livre à vendre), c’est un bel exploit.

Flairant le bon coup, les politiques se sont rués sur ce pauvre Samuel. Ainsi, dès dimanche soir, Jean Castex sera dans son salon pour passer 2 heures à ne rien dire (comme d’habitude), puis les partisans de Marine Le Pen ayant fait des pieds et des mains, elle sera elle aussi l’invitée de Samuel (mais pas dans son salon, il a des principes). Pensez donc, un peu de com’ gratos, c’est aussi rafraichissant qu’un concours d’anecdotes avec McFly et Carlito (et allez les voir, leur chanson est pas terrible mais leurs autres contenus sont assez marrants).

En exclu le prochain invité : le grand Chtulhu himself

Bientôt, on ne s’embêtera plus à organiser une élection. Un sondage sur Twitch et on aura choisi le prochain Président. Ça ira plus vite (pas aussi vite que la récup’ c’est certain).

Related Posts

Prends (même pas) un curly

Prends (même pas) un Curly

Il y a quelques semaines de ça, j’ai rendu mon gilet à la grande distribution. Je partais pour un autre avenir, une autre région, une autre vie……

fracture numérique escargot

Fracture numérique

Voici un mois que je me suis installé dans la campagne bretonne. C’est joli, la vie y est on ne peut plus calme et agréable… et je…

Abstention piège à cons

Abstention, piège à cons

Dimanche, on vote. Après des mois d’une campagne qui n’aura guère été inspirante, il est temps d’aller glisser son bulletin dans l’urne… même si la tentation de…

Vivement dimanche porte

Vivement dimanche

Désolé de te décevoir, amie lectrice ou ami lecteur, ce billet n’a rien à voir avec Michel Drucker et sa célèbre émission Vivement dimanche, son canapé rouge…

shallow focus photo of change

Grand changement

Cette fois, j’y suis presque. Dans une semaine, je termine mon stage, ma formation, et je déménage … à l’autre bout de la France ! Cap sur…

Respecter règles

Respecter les règles

J’ai toujours, aussi loin que je me souviennes, respecter les règles du jeu. Je travaille, je paye ce que je dois. Mais parfois, je doute que ça…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :