S02EP1 : et les premières conneries arrivèrent

Premier jour de la deuxième saison du confinement … et déjà les gaffeurs du Gouvernement nous gratifient de leurs premières oeuvres

Les attestations

Elles sont disponibles … 3 h avant l’heure fatidique. Donc toutes celles et ceux qui se sont rendu-e-s au travail ce matin n’avaient logiquement pas en leur possession la fameuse attestation émise par leur employeur.

Autre résultat (pou les travailleurs de nuit) : hier soir il fallait 2 attestations : une pour le couvre-feu de 21h à minuit, et une autre pour le confinement proprement dit qui commençait à minuit pile. J’imagine le casse-tête pour ne pas se mélanger les crayons entre une version et l’autre.

Et puis faut voir l’oeuvre d’art. La rédaction est approximative (au point que certain-e-s se demandaient hier soir quelle case cocher pour aller acheter sa baguette ou promener Totor), la mise en page dégueulasse … à croire qu’ils ont tapé ça vite fait et à peine relu.

Le stagiaire de BFM a été embauché au Ministère de l’Intérieur
La polémique autour des librairies

Les librairies sont considérées comme des “commerces non-essentiels“, donc fermées au public. Somme toute ce n’est pas une décision illogique. Sauf que la FNAC et Darty, profitant du fait qu’ils sont vendeurs de matériels nécessaires au télétravail, ont eux fait le choix de laisser leurs magasins ouverts, y compris leurs rayons livres… créant par là une inégalité flagrante de traitement. Idem pour la grande distribution (un Musso dans le caddy de la ménagère c’est toujours ça de pris)

Bien sûr les libraires ont gueulé … soutenus par les écrivains et toute la filière du livre, et par un grand nombre d’internautes désireux de mettre à profit ce temps d’inactivité forcée pour bouquiner tranquillement et se remettre à niveau (certain-e-s en ont bien besoin). La logique aurait voulu que le gouvernement propose un protocole sanitaire strict et permette en contrepartie l’ouverture des librairies (ce qui est possible … je risque moins de croiser du monde chez mon libraire que dans un hypermarché).

Et là …

Source : BFMTV.COM

C’est pas croyable d’être aussi con !!! D’un point de vue logistique ça va être un enfer à gérer (dans l’hyper où je bosse les bouquins sont mélangés à d’autres biens culturels … ça va nécessiter de tout démonter), et en prime on laisse le champ libre total à Amazon … qui détient de fait le monopole de la culture en France.

À croire qu’ils ont peur que les Français-e-s mettent à profit ce temps pour se cultiver – et donc de s’apercevoir qu’ils sont gouvernés par des crétins !!!

La rentrée des classes

Lundi, les gamins retournent à l’école (oui eux ils ne risquent à priori pas d’attraper le COVID et de le refiler à leurs parents). Sauf qu’il était prévu à l’origine que la rentrée se fasse à 10 heures et que la communauté éducative rende hommage à Samuel Paty, lâchement assassiné par un terroriste islamiste.

Et hop, re-connerie. Alors que le soi-disant protocole sanitaire renforcé n’est pas écrit (si ce n’est d’imposer le masque dès la primaire – pauvre bouts de chou), voilà qu’on apprend ce vendredi à 18h que la rentrée de lundi se fera finalement à l’horaire normal, que seule une minute de silence se teindra et que les établissements seront libres d’organiser un hommage, plus tard.

Parti comme c’est, je ne suis pas certain qu’on survive à ce confinement light, mais au moins on va se marrer.

Related Posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :